Retour Suite
sylvainmahe.site LE SITE de Sylvain Mahé contact@sylvainmahe.site
Article : Sylvain Mahé contact@sylvainmahe.site Le mini afficheur à digits Cet afficheur à diodes électroluminescences est ici en version compacte, équipé d'un affichage composé d'éléments SC36-11 plus petits que les SC56-11 : Le plan de fabrication de ce circuit imprimé est disponible au format de fichiers Gerber ici : Télécharger le plan de fabrication du mini afficheur à digits (.zip, 413 octets) Cet afficheur de part ses faibles dimensions, permet l'élaboration de systèmes embarqués compacts et maniables (appareils de mesures, instruments divers, etc...). Comme mes autres afficheurs, ce présent système d'affichage multiplexé fonctionne à l'aide du composant MAX7219, et communique en SPI avec le microcontrôleur. Ports des automates programmables concernés par le SPI : Automate programmable MODULABLE 20 :
- Port GPIO 11 (PB2) = SS (slave select)
- Port GPIO 12 (PB3) = MOSI (master output slave input)
- Port GPIO 13 (PB4) = MISO (master input slave output)
- Port GPIO 14 (PB5) = SCK (serial clock)

Automate programmable MODULABLE 32 :
- Port GPIO 5 (PB4) = SS (slave select)
- Port GPIO 6 (PB5) = MOSI (master output slave input)
- Port GPIO 7 (PB6) = MISO (master input slave output)
- Port GPIO 8 (PB7) = SCK (serial clock)
Connexions (mini afficheur à digits sur automate programmable) : - Broche GND (masse) sur broche GND disponible.
- Broche +5V (pôle positif) sur broche +5V disponible.
- Broche SS (slave select) sur port SS ou tout autre port d'entrée/sortie disponible (sauf MISO qui doit rester libre sauf si il est déjà utilisé par un autre périphérique également SPI).
- Broche MOSI (master output slave input) sur port MOSI.
- Broche SCK (serial clock) sur port SCK.
Connexions (afficheur en cascade sur autre afficheur) : - Broche GND (masse) sur broche GND disponible.
- Broche +5V (pôle positif) sur broche +5V disponible.
- Broche SS (slave select) sur broche SS disponible.
- Broche MISO (master input slave output) sur broche MOSI.
- Broche SCK (serial clock) sur broche SCK disponible.
Les caractéristiques de la carte :
- 2 broches GND (masse) pour l'alimentation.
- 2 broches +5V (pôle positif) pour l'alimentation.
- 2 broches SS (slave select) pour la communication SPI.
- 1 broche MOSI (master output slave input) pour la communication SPI.
- 1 broche MISO (master input slave output) pour la communication SPI.
- 2 broches SCK (serial clock) pour la communication SPI.
- Branchements en cascade.
- 8 digits pour l'affichage des caractères.
- Dimensions (face avant) : 76.2mm x 21.59mm.
- Dimensions (face arrière) : 55.88mm x 21.59mm.
- Entre-axes de fixations : 68.58mm.
- Fixations par vis M3 (perçages diamètre 3.2mm).
Liste des composants : 1x Contrôleur d'affichage MAX7219 (boîtier DIP-24)
8x Afficheurs à digits SC36-11 (couleur de votre choix)
1x Résistance 9.53kΩ ± 1% 250mW
1x Condensateur céramique 100nF >=10V (pas 5.08mm)
1x Condensateur électrolytique aluminium 10μF >=10V (pas 2mm)
1x Support DIP-24 300mil
26x Broches mâles (pas 2.54mm)
À gauche les composants nécessaires, à droite le PCB nu : Conseils pour l'assemblage : Cette carte est composée de deux parties distinctes qu'il convient de finaliser indépendament avant de les assembler l'une avec l'autre. La première partie permet la fixation des blocs d'affichage à digits SC36-11, la deuxième partie loge les autres composants (le circuit intégré, son support, une résistance, deux condensateurs, les broches de fixation des deux PCB, ainsi que les broches de l'interface de communication et d'alimentation) : En premier lieu, il est conseillé de braser les broches de fixation sur le PCB équipé des blocs d'affichage à digits SC36-11, et à posteriori de positionner et braser ces derniers sur l'autre face du PCB. Ensuite, je recommande de couper au plus court les broches des blocs SC36-11 qui dépassent afin d'éviter par la suite qu'elles ne viennent toucher (et court-circuiter par la même occasion) le circuit contenant tous les autres composants de cet assemblage. Après quoi il est nécessaire d'assembler entièrement et indépendamment la deuxième partie contenant tous les autres composants, avant de la positionner en sandwich sur la première partie. Dans le cas contraire d'un assemblage final avant d'avoir encore brasé tous les composants, il serait alors fort délicat de venir les braser correctement (les broches traversantes se trouvant plus ou moins masquées). Une fois dans la situation de la photo de droite ci-dessus, il ne reste plus qu'à superposer les deux parties, et les solidariser entres-elles. À noter que les broches de fixation servent à la fois pour le multiplexage, et pour la solidité de l'ensemble.